Cuisine minimaliste : le sens du détail et de l’essentiel

Les adeptes de minimalisme sont unanimes : exit le superflu ! L’une des clefs pour accéder à la sérénité et au bonheur, c’est de faire le vide pour ne garder que l’essentiel et s’entourer d’objets esthétiques et pratiques pour favoriser l’inspiration et le bien-être au quotidien. Une philosophie du Less is more qui s’applique aussi à la cuisine. Cuisine minimaliste, on vous montre !

Cuisine minimaliste : faire le choix des couleurs sobres. Ici une cuisine toute blanche.

Vers une cuisine minimaliste

La magie du rangement

Selon Marie Kondo, auteur de La Magie du Rangement sorti en 2011, vivre dans un espace ordonné influe de manière positive sur l’ensemble de notre vie. Ainsi, une (ré)organisation méticuleuse et consciente de notre intérieur peut engendrer des changements spectaculaires dans notre quotidien et sur notre vision de l’existence.

La franco-japonaise nous invite donc à faire du tri pour “désintoxiquer” notre maison et, par extension, notre corps. Trier et ranger nous aide à avoir les idées plus claires, à fluidifier notre pensée et nos mouvements.

Car, en rangeant notre maison, nous définissons nos essentiels et préservons les choses qui nous inspirent et nous procurent du plaisir. Nous profitons ainsi du bonheur d’évoluer chez nous de manière naturelle et spontanée.

Prendre soin de soi et de la planète

Appliqué à la cuisine, cette approche implique plusieurs choses : la création d’un espace épuré composé d’objets et de matériaux utiles, esthétiques et durables et organisé de manière à limiter le gaspillage et les déchets du quotidien.

En d’autres mots opter pour une cuisine minimaliste c’est prendre soin de soi et de la planète. Oui mais, par où commencer ?

Un BISOU pour le minimalisme

Nous savons à quel point il peut être difficile de se séparer de certains objets, c’est pourquoi nous vous avons déniché une méthode toute douce pour vous aider à faire le tri dans ce que vous possédez et à raisonner vos futurs achats : la méthode BISOU.

C’est simple, avant tout potentiel craquage pour de nouvelles tasses ou toute entreprise de tri dans vos affaires, posez-vous ces 5 questions :

  • B comme Besoin. Avez-vous réellement besoin de cet objet / ustensile ?
  • I comme Immédiat. En avez vous besoin maintenant tout de suite ? Dès que c’est possible, temporisez ! C’est le meilleur moyen de n’acheter que des produits qui nous plaisent ou servent vraiment !
  • S comme Semblable. Ne possédez-vous pas déjà un objet/ustensile similaire ? Si oui, gardez celui que vous préférez et donnez ou revendez l’autre !
  • O comme Origine. D’où vient ce produit qui vous fait de l’œil ? Où a t’il été fabriqué ? Par qui ? N’existe t’il pas une alternative plus pérenne et/ou locale ?
  • U comme Utile. Dernière question à se poser pour un tri efficace ou un achat raisonné : Quelle est, pour vous, la réelle utilité de cet objet ? En avez/aurez vous besoin régulièrement ? Si non, ne pouvez-vous pas emprunter ou louer cet objet?

Le recours à ce moyen mnémotechnique est une bonne manière de vous entourer uniquement de l’essentiel. La méthode BISOU est douce pour vous et votre porte-monnaie mais aussi pour la planète, alors ne vous en privez pas !

Cuisine minimaliste : les clefs du design épuré

Maintenant que l’on vous a dévoilé le pourquoi d’une cuisine minimaliste, intéressons nous au comment ! Car, contrairement aux apparences, les codes pour obtenir une cuisine simple, belle et pratique à la fois sont nombreux !

Façade de cuisine minimaliste, des portes et un plan de travail blanc.

Des couleurs et des matériaux neutres ou naturels

Quoi de mieux pour inspirer le bien-être et la sérénité, qu’un environnement naturel et enveloppant ?

Et ça tombe bien car, en 2021 les teintes naturelles sont à l’honneur. Alors on s’inspire de moments gourmands en choisissant le blanc coquille d’œuf, le blanc farine ou le blanc sucre… On se laisse tenter par des gris intemporels, des bruns chaleureux ou un vert kaki, que l’on associe au bois.

Une palette limitée

Vous l’aurez compris, pas besoin de miser sur le total look blanc pour votre cuisine minimaliste. Néanmoins, les adeptes du style sont unanimes : optez pour une palette de matériaux et de couleurs restreintes. Pas plus de 3 ! Cela permet d’avoir une lecture claire de la pièce. Apaisement assuré !

Une crédence discrète

Côté crédence, certains défenseurs de cuisines minimalistes prônent une pièce où celle-ci est proscrite. Des alternatives sont malgré tout possibles à condition, une fois encore, d’opter pour quelque chose de sobre.

Soyez subtils ! Apportez de la lumière à la pièce en choisissant une crédence en zelliges de la même couleur ou dans la même teinte mais un ton plus clair que vos façades de placards mates. Le joli détail : des joints les plus fins possibles pour ne pas accentuer la lecture des carreaux en ajoutant une matière.

Dans une cuisine sans meubles hauts, on aime aussi la crédence de 20cm dans le même matériau que le plan de travail. On y installe une étagère à fixation invisible pour avoir nos ustensiles préférés ou nos épices à portée de main. Car n’oublions pas que le minimalisme est surtout là pour nous simplifier la vie !

Inspirations pour une cuisine minimaliste : une cuisine terra cotta, une cuisine en bois et une cuisine kaki. Et toujours du bois.

Des détails épurés

Autre code à ne pas manquer lorsque l’on souhaite une cuisine minimaliste : le soin apporté aux détails. Car même si, lorsque l’on feuillette les magasines de décoration ou que l’on surfe sur Pinterest pour trouver l’inspiration, le style est si dépouillé qu’il semble dénué de détails, ils font pourtant, une fois de plus, toute la différence.

Des meubles sans décor

L’un des incontournables pour une cuisine minimaliste : les façades de placard lisses. Mates, brillantes, de couleur sobre ou naturelle, en bois clair ou foncé et équipées de boutons push/pull ou de passe-doigts… Là encore, les solutions sont multiples, à condition de jouer sur l’hyper-simplicité et d’oublier les moulures et les poignées apparentes.

Des équipements encastrés

D’ailleurs, l’idéal est de profiter de ces façades épurées pour dissimuler une partie de votre gros électroménager.

Côté évier, même consigne. On mise tout sur l’intemporel timbre d’office en céramique blanche ou pour un évier sous plan qui permettra une vraie fluidité de mouvement.

Cuisine minimalise : zoom sur les équipements avec un évier sous plans de travail et un robinet en métal gris

Notre sélection shopping

Une hotte au design épuré

Dernière composante importante des amateurs de cuisine : la hotte. Si l’installation de meubles hauts permet d’envisager l’option hotte encastrée, ceux qui optent d’une cuisine tout en plan de travail auront le choix entre les “hottes objets” suspendues (un vrai élément déco) et les systèmes encastrables en plafond ou sur le plan de travail.

Notre sélection shopping

Cuisine minimaliste : les essentiels

Et voilà, les codes déco pour une cuisine minimaliste n’ont plus de secret pour vous !

Mais, pour une pour garder une cuisine toujours bien organisée, Marie Kondo va plus loin qu’une jolie cuisine épurée. Selon elle, il est essentiel de “moins déranger pour mieux ranger”.

L’idée ? Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. On évite donc d’encombrer nos placards avec des choses en double exemplaire et on s’organise de manière à ne pas superposer nos affaires.

Des étagères blanches remplies de bocaux pour avoir ses épices à portée de main

Voici nos 5 essentiels pour bien s’organiser :

  • De la vaisselle en quantité adaptée à la taille de votre foyer. Votre foyer compte 2 personnes et vous ne pouvez accueillir que 4 invités en même temps ? Un service de 6 ou 8 personnes suffit !
  • Un joli pot à ustensiles. Même démarche que pour la vaisselle, on ne garde que l’essentiel que l’on installe sur le plan de travail, dans un joli pot et céramique ou en verre coloré.
  • Des bocaux en verre. On y met le sec et les épices et on les range, à vue, sur une étagère. Une bonne manière d’avoir tout à portée de main lorsque vous cuisinez et de refaire vos stocks au fur et à mesure.
  • Des accessoires réutilisables : des pailles en inox, du papier cuisson réutilisable, de jolis torchons et des serviettes en tissu, des sacs à vrac… on mise sur le simple mais efficace pour une cuisine sans plastique !
  • Une poubelle de tri. Et oui, on s’organise jusque dans la gestion de nos déchets. Avoir une poubelle de tri vous permet de prendre soin de la planète, sans contrainte puisque les bacs sont à portée de main.

Des détails et de jolis accessoires: des bols en céramique, une plante et des planches à découper en terrazzo et en bois

Minimaliste mais personnelle

Vous l’aurez compris, le secret d’une cuisine minimaliste est de se concentrer sur l’essentiel. Mais essentiel ne veut pas nécessairement dire utile ou neutre. Nous vous le disions en début d’article, l’important est et doit rester votre bien-être.

Alors n’hésitez pas à décorer votre cuisine d’une ou deux pièces soigneusement choisies comme un bouquet de fleurs séchées dans un beau vase ou un joli tableau par exemple.

Photographies ©k.minimalist.life et ©Fabio Semeraro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut