Cuisine d’archi #03 : Ode aux couleurs et matières naturelles dans la cuisine de BAL

Ce mois-ci, Cuisine d’Archi vous propose de découvrir une cuisine tout en couleurs et matières naturelles. C’est dans une pièce baignée de lumière que Jeanne Mauvezin, architecte associée de l’agence BAL, nous accueille et nous raconte l’histoire de ce joli projet.

Une cuisine en rez-de-jardin, très ouverte sur la pièce de vie et l'ensemble de la maison.

Jeanne, peux-tu nous en dire un peu plus sur BAL et sur toi ?

Couple d’architectes, nous avons tous les deux grandi à la campagne, puis étudié et travaillé à Paris avant de nous installer ici, à Bordeaux, en 2010. Cette ville minérale nous a conquis par sa faible densité, ses échoppes en pierre, son fleuve et sa proximité avec l’océan.

A notre arrivée ici, nous avons tous les deux travaillé dans de grandes agences locales. Et puis, en 2015, à l’occasion de la réhabilitation de l’hôtel Splendid à Dax, nous avons créé BAL (le Bureau des Architectures Libres) avec Thomas Cestia que nous connaissions depuis nos études à Versailles. Aujourd’hui, notre trio s’intéresse toujours à la réhabilitation du patrimoine. Logements, équipements, hôtels, … on aime explorer et réinventer l’architecture qui nous entoure, quelle que soit sa forme. Les échoppes bordelaises par exemple, avec leurs belles façades en pierre et leurs infinies possibilités d’aménagement sont, à chaque projet, un super terrain de jeu et de créativité !

Dans quel contexte avez-vous réalisé la cuisine dont tu vas nous parler aujourd’hui ?

Cette cuisine, c’est la nôtre !

Lorsque nous nous sommes installés ici, nous avons craqué pour cette maison. Une échoppe jamais rénovée et complètement “dans son jus” dont les espaces étaient très différents de ceux que tu peux voir aujourd’hui. Plus sombres et cloisonnés. Beaucoup moins ouverts sur le jardin.

Mais, comme je te le disais juste avant, nous avons étés séduits par toutes les possibilités qu’offre ce type d’architecture et nous nous sommes lancés dans ce projet et les travaux !

Cuisine aux couleurs et matières naturelles : la cuisine ouverte est organisée des meubles bas vert, des meubles hauts en bois foncé et des équipements noirs. Décoration : des plantes vertes et des fleurs séchées.

Notre sélection shopping : dans l’esprit de cette cuisine aux teintes naturelles et ponctuée d’éléments noirs, choisissez l’évier SILUET , le robinet LUCAS et la hotte encastrée CIAK.

Une cuisine aux couleurs et aux matières naturelles

Quelles ont été vos inspirations pour ce projet de cuisine ?

Le jardin ! Ses couleurs et ses matières. Ses camaïeux, ses nuances et ses contrastes changeants au fil de la journée et de l’année. Notre cuisine est pensée comme le prolongement de notre jardin. Et réciproquement.

D’ailleurs, cette inspiration végétale a nettement orienté nos choix pour les finitions. Sur des caissons issus de la grande distribution, nous avons demandé à un menuisier de réaliser des portes en sapelli (un bois exotique brun chaud) et une peinture thermolaquée verte pour les meubles bas. Une teinte que l’on retrouve aussi dans notre crédence en zelliges. Posés en joints secs, ces carreaux captent la lumière de manière unique et, un peu comme un papier froissé, créent des nuances subtiles que j’aime beaucoup.

Cuisine aux couleurs et matières naturelles : des équipements noirs, des zelliges vertes et des meubles en bois foncé.

Et, peux-tu nous parler de l’évolution du projet ?

Pour différentes raisons, la rénovation de la maison s’est faite sur plusieurs années. Pour autant, nous avons toujours vécu sur place et, si le projet a naturellement évolué avec notre pratique du lieu, notre envie de rendre la maison lumineuse et connectée au jardin est toujours restée au centre du projet.

La particularité de notre cuisine est son rapport direct au jardin. Comme dans beaucoup d’échoppes, celui-ci est situé en contrebas par rapport à la rue (-1,2 m). Dans notre cas il est aussi orienté plein nord. Alors, pour baigner la pièce de lumière, nous avons complètement ouvert la façade sur jardin et percé le toit et le plancher séparant les deux niveaux pour faire entrer le soleil au plus profond de la maison.

La cuisine, elle, vient se glisser au cœur de cet espace. Centrale et lumineuse, elle est ouverte sur le jardin comme sur toutes les autres pièces de la maison et accueille tous nos moments en famille et entre amis.

Cuisine aux couleurs et matières naturelles ouverte sur le jardin et la salle de jeu des enfants.

Faire entrer le jardin en cuisine

La cuisine/pièce de vie est très connectée au jardin, peux-tu nous en dire plus sur ce choix ?

Dans ces maisons de ville mitoyennes, le jardin devient plus qu’un paysage. C’est une pièce à part entière de la maison.

Pour nous, il était donc essentiel que ce jardin fasse partie de notre intérieur et qu’il soit visible de n’importe quel endroit de la maison. Même depuis l’entrée, pourtant située un étage plus haut. La cuisine étant installée en rez-de-jardin, il était tout naturel qu’elle soit tournée vers celui-ci. Ainsi, le plan de travail principal profite d’une vue panoramique sur le végétal et la baie vitrée, qui s’ouvre au 2/3 et permet d’annuler la frontière entre intérieur et extérieur.

Grâce à cet aménagement, nous profitons des floraisons, des couleurs sans cesse changeantes, du mouvement perpétuel des feuilles… Et nous savourons avec autant d’enthousiasme un orage très pluvieux qu’un soleil d’hiver se levant sur les arbres… tout en préparant le repas !

Sa cuisine de rêve

Quel est ton propre rapport à la cuisine ? Et ta cuisine idéale, elle ressemble à quoi ?

Ici, la cuisine appartient à un espace plus vaste qui comprend : la salle à manger, la salle de jeu et le jardin.

Nous passons beaucoup de temps à cuisiner, mais aussi à jardiner, à manger, à s’occuper des enfants… Ceux-ci participent depuis tout petit à la préparation des repas. Pour nous la cuisine est avant tout un espace de partage. Un lieu où tout le monde se retrouve pour tout un tas d’occasions et de moments du quotidien.

Alors la cuisine de mes rêves c’est un peu un mélange de tout ce que nous nous sommes raconté jusqu’ici. De la lumière, de la convivialité et de jolies matières. Une cuisine îlot avec un grand plan en pierre et quelques meubles haut dissimulés dans les murs d’une veille maison. Un poêle à bois dans un coin aussi. Oui, un espace chaleureux et ouvert sur l’extérieur. Idéal pour se retrouver.

Cuisine aux couleurs et matières naturelles : zoom sur le plan de travail vert et les meubles en bois. Décoration : des coupelles de fruits en céramique et des plantes.

Et, pour finir, quel est selon toi l’ustensile ou l’élément déco à retrouver dans toutes les cuisines ?

Un grand saladier en céramique. Posé sur une table en bois. Vide, rempli de fruits ou prêt à recevoir une grande salade de saison pleine de couleurs !

Merci Jeanne d’avoir partagé ce moment en cuisine avec nous !

Projet : BAL Architectes
Photographies © Fabio Semeraro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut